Préparation au Half Ultimate Race : une course difficile, exigeante et technique

19 04 2017

half ultimate race

 

Le Half Ultimate s’élancera à travers le Parc de la Torse pour une entrée en matière roulante et accidentée. Un passage dans des ruelles bucoliques de la ville d’Aix-en-Provence et une remontée soudaine par une ancienne voie romaine pour rejoindre le Chemin de Bibemus. Devant les coureurs va se dessiner progressivement le premier géant de Provence : le Grand Site de la Sainte Victoire, un joyau naturel à escalader par deux fois. Le tracé roulant et vallonné traversera les paysages de Cézanne et amènera les coureurs après 10 kilomètres de course au barrage de Bimont. C’est à ce moment-là que va commencer une montée technique, une belle monotrace qui permettra aux coureurs d’arpenter la crête de la Sainte Victoire par le sentier Imoucha. Au quinzième kilomètre, la course redescendra brusquement vers le lieu-dit « Les Cabassols » par le sentier des Venturiers pour rejoindre le premier ravitaillement liquide (KM 18,5). Après un redémarrage en douceur vers Vauvenargues, la deuxième difficulté de la journée avec la montée raide par le Chemin des Plaideurs pour atteindre le Pic des Mouches. Les traileurs arpenteront le sentier de crête, un itinéraire ultra technique sur 2 kilomètres. Puis le chemin bifurquera vers le Sud pour commencer la grande redescente vers Puyloubier. Dans ce charmant village niché au pied du Grand Site de la Sainte Victoire, un ravitaillement copieux attendra les coureurs (KM 31). A partir de là, pour la plupart d’entre eux, c’est le début d’une course nocturne sur une section de transition relativement souple vers Trets et son ravitaillement (KM 45). Une nouvelle difficulté se dressera avec l’ascension du « Petit Galibier » jusqu’au sommet (dit de l’Ermitage) avant une descente technique vers Saint Zacharie (KM 55) pour une dernière pause. Le tracé sillonnera ensuite le long de l’Huveaune par l’ancien chemin de Pèlerinage  « Le Chemin des Rois ». Au 63ème kilomètre, nous vous avons réservé une dernière surprise avec une ultime ascension raide et technique sur 700 mètres et 300 mètres de dénivelé. La redescente vers le village d’arrivée vous semblera une délivrance vers ce haut lieu naturel, historique et spirituel.