Le trophée Caballo Blanco

20 05 2017

_DSC5857
 
Témoignage des étudiants du Lycée Poinso Chapuis pour la création du trophée Caballo Blanco. Un immense merci à eux et à leur professeur, Habib De Vos.
 
" Début mars, Monsieur De Vos, notre professeur d'ébénisterie, nous a proposé un projet consistant à réaliser un trophée original entièrement en bois pour une course pédestre, L'ultimate Race, organisée prochainement dans la région provençale en l'honneur du coureur de fond américain Micheal Randall Hickman dit « Caballo Blanco ». Nous avons eu la chance d'avoir «carte blanche» pour réaliser cet objet après avoir proposé plusieurs croquis et possibilités. Nous nous somme inspirés de la culture des Tarahumaras, coureurs célèbres au Mexique pour leurs aptitudes remarquables pour la course à pied et qui participent d'ailleurs à cette course intercontinentale.
 
Le trophée devait illustrer le dénivelé de la course et avoir la taille d'une coupe sportive. Puis nous avons développé et détaillé et mis en couleur tous nos croquis. Des aléas de calendrier n'ont pas permis la tenue d'une deuxième réunion ce qui nous a contraints à choisir le trophée définitif que nous devions réaliser. Le trophée est composé de deux parties, un socle en hêtre avec une mosaïque rose, blanche et orange aux trois couleurs de la tribu des Tarahumaras que l'on retrouve d'ailleurs sur les capes des coureurs.
Le socle du trophée soutient un rondin de bois d'olivier symbole de la Provence tourné au moyen du tour à bois pour matérialiser le dénivelé, la topographie du terrain de la course. Ce projet est providentiel, une véritable chance pour notre classe car il correspond parfaitement aux exigences de notre formation. Nous avons beaucoup apprécié de travailler sur ce sujet car c'est une très bonne préparation pour notre diplôme, le brevet des métiers d'arts. De plus nous avons pu réaliser un projet de A à Z pour un vrai client, dans le cadre d'un travail en équipe qui intégrait des techniques de marqueterie. Ce projet nous a appris à travailler dans un temps limité en respectant un délai. Le stress occasionné était très stimulant et un véritable défi pour tous les élèves.
 
Le trophée en lui-même n'a pas posé de réelle difficulté sur un plan technique. En revanche la conception et la matérialisation de l'objet ne fût pas évidente car elle nécessitait un compromis entre notre créativité et une certaine maîtrise technique".